Qui sommes nous ?

Association humanitaire agissant au Sénégal

Qui sommes nous

Depuis plus de 20 ans Kassoumaï 78 a vocation de solidarité et d’entraide entre les habitants de la Communauté de Commune du Pays Houdanais dans les yvelines (CCPH) et les habitants des villages de la Commune de Suelle en Casamance au Sénégal.

Kassoumaï 78 mobilise des ressources pour la réalisation de projets d’entraide, d’assistance humanitaire et d’aide au développement.

Naissance de Kassoumaï 78

Voici bientôt 20 ans que les premiers houdanais ont posé les pieds en Casamance,  l’occasion de fraterniser avec les casamançais, notamment les habitants de Baïla, village d’Adama Goudiaby, figure emblématique de la Casamance co-fondateur des Campements intégrés.

Ainsi est née fin 1992 l’association Kassoumaï créée par Philippe Seray, 1er Président de l’association

En 1995, Jean Marie Tétart, alors Maire de Houdan et membre de Kassoumaï a initié des contacts entre la commune de Houdan et le village de Baïla, dans le cadre de la coopération décentralisée. En février 1997 a été signé un « protocole d’amitié et de coopération ».

Février 1997, première mission médicale menée par le Docteur Claude Grange, Président de l’association de 2001 à 2007

Depuis, chaque année, un groupe de professionnels de santé se rend à Baïla sous la conduite de Sylvain Dionnet, responsable du groupe Santé. En plus de leur travail au dispensaire de Baïla et dans les 17 villages sur  la Commune de Suelle, ils ont, à ce jour, livré plusieurs tonnes de médicaments. Le groupe santé est soutenu depuis plus de 15 ans par l’hôpital de Houdan

Le jumelage entre Houdan et Baïla a été officialisé à Houdan en 2002 et à Baïla, en février 2004

Les voyages se sont multipliés, permettant à près de 400 personnes de découvrir le Sénégal et, surtout, la « verte Casamance ». Christine Zablotzki avec son association Kadiaor assure l’organisation de ces voyages.

Au fil des ans, les missions se sont développées :

+ mission scolaire,

+ informatique,

+ travaux,

+ développement durable

+ …

Avec le soutien de Kassoumaï 78 se sont construit à ce jour, 7 classes, une bibliothèque, deux maternités, un  poste et une case  de santé, des jardins maraîchers. plus de 3000 élèves profitent chaque année de la dotation en fourniture et matériel scolaire.  canettes…

Grâce au « projet jeune Humanitaire » proposé par le Conseil Général des Yvelines plusieurs groupes de jeunes se sont rendus à Baïla . Construction d’un foyer des jeunes, participation aux missions écologiques et de développement durable et aide à la réhabilitation de différents bâtiments

Partenariat avec Aquassistance, ONG de la Lyonnaise des Eaux

Plusieurs missions, sur la question, ô combien importante, de l’eau avec mise en place d’un projet d’adduction et d’assainissement de 4 villages

Signature en février 2010 d’une convention de partenariat et de solidarité entre la Communauté de Commune du Pays Houdanais et la Commune  de Suelle

Environnement et développement durable

Nous actions sont multiples et novatrices dans cette région, récupération de piles usagées, ramassage de canettes et compactage grâce à une presse spécifique. Nous sommes à l’initiative de la construction de foyers améliorés, à ce jours plus de 100 sont construits. Notre engagement écologique fait que nous sommes également partenaire avec « l’Océanium », une association dakaroise, bastion de la protection de l’environnement qui lutte contre la déforestation. Nous soutenons son projet de replantation de la mangrove en Casamance.

.
.
.
Marc Zablotzki à Suelle en Casamance au Sénégal
Marc Zablotzki Président de l’association à Suelle en Casamance au Sénégal
.
.
.
remise de médicaments au poste de santé de Baïla en Casamance au Sénégal
remise de médicaments au poste de santé de Baïla en Casamance au Sénégal
.
.
.
Projet humanitaire jeunes 2010
Projet humanitaire jeunes 2010 à Baïla
.
.
.
l'équipe d'Aquassistance
l’équipe d’Aquassistance au forage de Suelle
.
.
.
Campagne de récupération de piles usagées à Baïla en casamance
Campagne de récupération de piles usagées à Baïla en casamance
.
.
.